mardi 18 avril 2017

Fin du périple à Taiping avant le retour

Depuis dimanche, on peut dire qu'on n'a pas chômé à Taiping. Nous qui pensions faire la grasse matinée et glander, que nenni, que nenni ;-) En faisant du stop pour se rendre au terminal de bus à Kamunting, une famille s'arrête aussitôt et nous emmène jusqu'au terminal. Puis, ils proposent de nous aider à acheter les billets de bus pour Kuala Lumpur. Notre idée est de rester à Taiping jusqu'au jour de notre départ, soit mercredi. On achète donc 2 tickets de bus de Taiping à Kuala Lumpur. Depuis le terminal des bus de Kuala Lumpur, nous reprendrons un bus jusqu'à l'aéroport. Coût de l'opération : 25 ringitts soit 5€.
Une superbe rencontre : Leong et sa femme Phoebe, Jayden et Jason
La famille nous propose ensuite de manger avec eux au restaurant. Ils sont d'origine chinoise. Phoebe et son mari, Leong, ont deux fils de 12 et 13 ans. L'un d'eux s'appelle Jayden et l'autre, Jason (ou un truc dans le genre). On ne sait jamais qui est qui. Le courant passe tout de suite très bien entre nous. Ils parlent très bien anglais, ce qui aide bien pour échanger. Nous goûtons à de délicieuses spécialités Chinoises, et au moment de payer, impossible de les inviter car ils insistent pour tout payer. Cela nous gêne, mais ils ne veulent rien savoir ! Puis, on fait un peu de shopping et ils nous déposent à la guesthouse, en nous proposant de venir nous chercher à 8h30 le lendemain. On rentre donc ravis d'avoir fait leur connaissance :-)
On est invités au restaurant par cette famille rencontrée en faisant du stop à Taiping !
Curry aux crevettes, dans un genre de pain

Porc sauce caramélisée, beignets de calamards
Ca ressemble à un flanc mais salé
Plus tard, nous partons à pied pour une balade au lac. Cet endroit est vraiment formidable avec sa pelouse d'un vert éclatant et ses arbres de plus de 150 ans. Le dimanche, beaucoup de familles locales aiment se promener ici, et on ne se lasse pas de les observer. Le mélange des cultures est riche ! Lorsque les gouttes d'eau commencent à se manifester, on rentre à la chambre. Dimanche soir, on trouve un restaurant indien, où l'on se régale de chapatis et légumes.
Lac et parc de Taiping

Ancien ponton de l'époque coloniale anglaise



Arbres de plus de 150 ans !


Arbres du voyageur












Lundi matin, bye bye la grasse matinée, réveil à 7h45 pour être prêts à 8h30. Le temps de boire un thé à la guesthouse et Phoebe arrive avec son fils aîné. On se rend dans un énorme food court pour déguster du porc croquant, une soupe au curry et crevettes et des nouilles sautées au porc. On fait la connaissance de la maman de Phoebe, qui a 71 ans et en paraît 15 de moins. Phoebe nous explique qu'ils prennent tous les matins leur petit déjeuner à l'extérieur, et c'est tellement copieux que bien souvent ils ne mangent pas à midi. Voilà une idée pour Yannick, qui a faim 2h après le petit déjeuner, lol...

Puis, Phoebe propose de nous emmener visiter le village de pêcheurs de Kuala Sepetang à une dizaine de kilomètres de Taiping. Sa tante habite là-bas et l'endroit est réputé pour ses tours en bateau dans la mangrove. Après un passage éclair chez eux, où l'on peut voir Leong en pleine réparation d'un camping-car appartenant au Sultan de la province (Leong possède un garage, qu'ils ont depuis 3 générations), on roule jusqu'à ce village. Une petite visite à la tante, puis on se balade dans le village. Phoebe nous explique que c'est ici qu'a été construite la première gare en 1885, pour transporter le charbon de bois jusqu'au port. Celui-ci était ensuite acheminé par bateau. Aujourd'hui, le village vit essentiellement de la pêche et du tourisme le weekend. En effet, il faut être 6 minimum par bateau, donc on ne peut pas faire l'excursion sur la mangrove. Après un petit thé glacé bien rafraîchissant, où l'on discute avec le pasteur du coin, on repart en direction de la forêt de mangrove.
Leong, en plein travail dans son garage

Vieille voiture de la maman de Phoebe


Lorsqu'on arrive là bas, Phoebe et moi nous faisons littéralement agressées par des saloperies de macaques, qui gardent le guichet vendant les tickets. Du coup, Phoebe négocie le prix pour nous de 15 à 5 ringitts :-) Armés d'un manche à balai prêté par le gardien, on part se promener dans la forêt de mangrove, en suivant un sentier sur une plateforme en bois. L'endroit est réputé pour sa faune et sa flore. Beaucoup viennent ici avec un méga zoom pour photographier des oiseaux. Ils ont même un enregistreur, diffusant des cris d'oiseaux pour attirer les vrais ! Ils nous montrent une photo d'un pic-vert, prise quelques minutes avant. Personnellement, je préfère mes calaos de Langkawi :-) La balade n'est pas très longue, et le parc semble comme laissé à l'abandon :-(
Cimetière chinois immense, plus t'es haut sur la colline, plus c'est cher !

Village de pêcheurs de Kuala Sepetang







C'est ça qu'il nous fallait pour nos vélos !!!



Plus vieille gare du pays (la gare a été rasée)
Vieille maison en bois
De retour à Taiping, Phoebe nous dépose à la guesthouse et nous invite à dîner chez sa maman. Elle nous avoue ne cuisiner que très rarement, car ils vont manger tous les soirs chez la maman !!! Effectivement, on passera une soirée très sympa, en faisant la connaissance du frère de Phoebe avec sa femme et leurs 3 enfants. La maman a cuisiné pour 20 personnes au moins : poulet sauce curry coco, poisson séché, canard, soupe, riz... C'est un délice :-) Comme tout le monde parle bien anglais, on peut échanger sur beaucoup de sujets. 

On apprend même que les Chinois commencent à quitter la Malaisie, face au nouveau gouvernement en place, trop rigide d'après eux. À mon avis, si les Chinois quittent le pays, les Malais sont dans la merde :-(((







Dans la forêt de mangrove...


Le bois de cette mangrove est très recherché pour le charbon de bois
Un pic-vert à droite : il faut de bons yeux !



Crabe de mangrove
Yannick fait réparer sa chaussure pour 1 ringitt : 25 cts !!!
Ce matin, on a rdv à 8h30, pour aller déguster des yogias, une spécialité chinoise découverte à Taiwan pour nous. Ça ressemble à des Churros mais ils les trempent dans du café ou dans une soupe. On rencontre des amis de Phoebe et Leong, leurs enfants étant à l'école ensemble. Puis, Phoebe propose de nous chercher vers 13h pour déguster le meilleur canard de la ville. On a le temps de faire nos derniers achats, et on passe à la boulangerie pour commander des tartelettes portugaises, une merveille découverte ici en 2015. Ça ressemble un peu à une tarte aux oeufs. On en achète toute une flopée, pour la famille également. Vu qu'ils ne nous laissent jamais payer quoi que ce soit, on a trouvé la parade !
Merveilleux repas concocté par la maman de Phoebe :-)
Yogias, un genre de Churros, délicieux !
Faut venir avant 10h pour en déguster :-)
mais gras :-(

Taiping après la pluie et avant la prochaine...

Clock tower

Qui veut des bananes ?

































Vers 13h30, on part déguster ce fameux canard, mais il y a aussi une soupe à la grenouille, je ne suis pas très tentée :-( Ce qui est sympa avec les Chinois, c'est qu'il y a toujours tout un tas de plats au milieu de la table, que l'on se partage. C'est bien plus convivial que chacun son plat ! Plus tard, Phoebe nous accompagne chez le coiffeur indien pour Yannick. Elle est curieuse de voir comment il coupe les cheveux. Comme je le disais dans un autre article, les communautés ne se mélangent pas. Donc le Chinois va chez le coiffeur Chinois et mange au restaurant chinois :-) Yannick ne ressemble pas au plus beau gosse de l'univers avec sa coupe de premier de la classe, mais à 1,50€, on ne peut pas demander la lune ;-)
Ici, on tape encore à la machine !



Vieille maison mauve en bois


Sèche-linge local :-)

Ce soir, notre famille veut nous emmener manger une soupe chinoise avant de faire un tour au marché de nuit, à condition qu'il ne pleuve pas, et ça, c'est pas gagné. La pluie a commencé à 16h et depuis 1h30, ça ne semble pas vouloir s'arrêter... En tous cas, on est vraiment contents d'avoir rencontrés ces gens. Ils nous ont fait découvrir plein de choses et de bons petits plats ! On promet de les revoir à notre prochain passage en Malaisie. Ils voudraient même venir avec nous en Thaïlande !!!
Canard !

Porc

Et grenouille ;-(














Demain, il nous faut partir... Le retour va être long entre le bus, le deuxième bus, un avion, un deuxième avion et encore un troisième bus à Francfort :-((( Et comme ils annoncent la journée la plus froide jeudi, vous imaginez notre motivation :-) On va avoir l'air un peu cons avec nos sandales et nos habits d'été...
Yannick se fait une beauté avant de rentrer ! 1,50€ la coupe

Ca gaze ???

Traitement anti-moustiques, mais anti-humains aussi ;-(((